Comment bien réussir son examen du Code de la route ?

Comment bien réussir son examen du Code de la route

Comment bien réussir son examen du Code de la route ?

Pour obtenir le permis de conduire, la hantise de tous les jeunes conducteurs est l’examen du Code de la route. C’est la première étape vers l’obtention du permis, elle est obligatoire, et personne ne peut y échapper. Certes, l’épreuve est stressante, mais si l’apprentissage s’effectue dans les meilleures conditions et si vous faites preuve de bonne volonté, il est plus simple de réussir avec brio l’épreuve théorique du Code de la route la première fois.

Tout savoir sur l’épreuve théorique du Code de la route

Le but de l’examen du Code de la route est d’assurer que le candidat au permis de conduire connait bien la partie théorique afin qu’il puisse prendre le volant en toute sécurité. Avant la session, différents questions sont choisies dans une banque de 1 000 questions qui sont organisées en 9 thématiques. Donc, il est possible que vous tombiez sur la circulation, l’éco-conduite, l’arrêt et le stationnement, le croisement et le dépassement, les priorités (carrefour, à droite, giratoires, régimes particuliers…), la signalisation, les passages à niveau, les tunnels, le partage de la route, la visibilité et l’éclairage, la prise de conscience des risques ainsi que les usagers considérés comme vulnérables. Pendant cette épreuve théorique, il y a une quarantaine de questions posées, et à chaque fois, il y a des choix multiples : entre 2, 3 ou 4 réponses. Vous avez une vingtaine de secondes pour répondre à chaque question. Il y a un chronomètre qui donne le rythme, mais cela ne dérange pas les candidats pendant l’examen. Les questions sont toujours accompagnées d’une illustration, cette dernière met en scène une situation. Il faut bien regarder les détails, car ils donnent parfois des indices sur la réponse. Pour passer l’examen, il ne faut pas dépasser 5 fautes.

Le déroulement de l’examen du Code de la route

L’examen du Code de la route dure 30 minutes, c’est une épreuve collective avec plusieurs candidats et un examinateur qui surveille son bon déroulement. Tous les apprentis conducteurs reçoivent un boîtier ou une tablette tactile qui leur permet de répondre aux 40 questions de l’épreuve du Code de la route. Selon le centre d’examen, il arrive que les questions soient projetées sur un grand écran, mais il se peut aussi que ce ne soit pas le cas, et chaque candidat ne répond pas aux mêmes questions pour éviter les tricheries. Ce sont des questions à choix multiples (QCM) où il faut répondre par A, B, C ou D, cela correspond aux boutons présents sur chaque boîtier électronique. Quand l’examen est terminé, les boîtiers sont collectés, et les réponses sont corrigées. Les résultats sont donnés individuellement et enregistrés sur le dossier d’examen des candidats. Si vous avez obtenu 35 questions sur 40, vous avez passé votre examen de code de la route. Mais pour connaître le résultat, il faut patienter 48 heures. Le centre d’examen le transmet par mail ou par courrier. En cas d’échec, il faut vous réinscrire et réviser davantage pour réussir. Après l’obtention de l’épreuve théorique, il faut passer à l’examen pratique où vous serez en situation réelle. Quand les 2 examens sont passés avec brio, vous aurez votre permis de conduire en poche, et vous serez libre de rouler où vous le voulez et quand vous le voulez.

La préparation à l’examen du Code de la route

Pour la préparation de l’examen au Code de la route, vous avez 2 choix : vous inscrire dans une auto-école ou vous présenter à l’examen théorique en tant que candidat libre. Mais peu importe votre choix, la clé pour la réussite est la régularité. Si vous avez choisi d’être un candidat libre, approchez un professionnel de l’apprentissage du Code de la route pour soulever vos notes, vos incompréhensions et votre désir de passer avec brio l’examen du Code de la route dès la première fois. En optant pour la formation en auto-école, vous devrez vous rendre aux cours pour suivre les leçons théoriques. Vous serez accompagné tous les jours vers la réussite de l’épreuve. Vous êtes incité à suivre les cours, car ces moments vous permettront de poser des questions, d’évoquer vos difficultés et de mieux comprendre le Code de la route. Quand vous êtes chez vous, prenez le temps de lire régulièrement le manuel. Vous trouverez aussi en ligne des plateformes de révision du code, cela vous permet de contrôler régulièrement vos acquis. Faites un effort de mémorisation et de compréhension sur les thèmes les plus difficiles. Gardez en tête qu’il est impossible d’assimiler les règles du Code de la route en quelques jours. Lorsque votre moniteur trouve que vous avez la chance de réussir l’épreuve, il vous inscrit à l’examen.

Les sujets à bien maîtriser pour réussir le code

L’épreuve théorique du Code de la route comporte différentes notions qui remplissent les 40 questions. Pour la réussir, vous devrez tout comprendre et ne négliger aucun thème, car n’oubliez pas que vous n’avez droit qu’à 5 erreurs. Toutefois, pour vous aider à passer cette première épreuve, vous devrez savoir les thématiques qui reviennent souvent, et les voici :

  • Les dépassements : Les questions sur les dépassements sont toujours présentes, et elles sont souvent vues par les candidats comme des sujets difficiles. Pourtant, ce sont des questions assez simples, mais elles font paniquer les apprentis conducteurs, car ils sont habitués à faire face à des pièges dissimulés quelque part dans les questions. Pour vous aider, listez tout ce qui peut vous empêcher de dépasser. Pour le reste, vous devrez avoir confiance en votre sens de l’analyse.

  • Les règles sur la vitesse : Lors de l’examen, vous trouverez beaucoup de questions en rapport avec ce thème. Elles peuvent être simples, mais elles peuvent aussi comporter des pièges. Vous serez interrogé sur les vitesses à ne pas dépasser, sur les freinages et sur les accélérations ainsi que sur les cas particuliers. Pour donner les bonnes réponses, vous devrez apprendre par cœur vos cours sur le sujet.

  • La prise de conscience des risques et les comportements dangereux : Ce thème concerne l’excès de vitesse, l’alcool et le téléphone au volant. Certes, cela parait facile, mais est-ce que vous savez précisément le taux d’alcoolémie à ne pas dépasser, les médicaments avec des effets de somnolence… ? Vous devrez réviser davantage ce point et connaître les chiffres clés.

  • Les règles de priorités : Ce sujet est un thème complexe avec beaucoup d’exceptions, et il est toujours présent à l’examen du Code de la route. Si vous connaissez les questions en rapport avec les priorités, elles deviennent rapidement des points faciles. Vous pourrez faire une liste de tout ce qui peut influencer votre priorité et celle des autres. La plupart du temps, les questions concernent les intersections, les croisements et les ronds-points.

  • L’éclairage et la visibilité : Les questions sur l’éclairage et la visibilité sont un sujet récurrent lors de l’examen du Code de la route. Alors, ne vous étonnez pas si vous voyez 2 ou 3 questions se rapportant au sujet. Cela peut concerner les phares, les équipements à posséder comme le triangle de la circulation ou le gilet de sécurité, mais n’oubliez pas les exceptions. Ensuite, la logique vous permettra de vous en tirer sans trop de problèmes.

Les conseils pour réussir l’examen du Code de la route

Si vous voulez vous préparer facilement au code en ligne et passer votre examen du Code en une seule fois, gardez en tête qu’il faut connaître parfaitement les règles de la route et apprendre à vous comporter en bon automobiliste. Voici quelques conseils qui vous aideront certainement :

  • Toujours se rendre aux cours : Si possible, ne ratez aucun des cours si vous vous formez dans une auto-école. Cela vous permettra de mieux vous concentrer et de vous focaliser sur les leçons puisqu’il n’y a aucune distraction. Également, pendant les cours, les enseignants donnent des questions similaires à celles de l’examen. D’ailleurs, en vous y rendant, vous pourrez poser des questions et obtenir des réponses très explicites. Au cas où vous ne pourrez pas vous y aller, vous avez la possibilité de vous entraîner chez vous en lisant le manuel, en allant sur Internet ou en utilisant des DVD d’entraînement. Cependant, cela ne remplace pas la présence à la salle de code.

  • Une méthode de révision stratégique : Quand l’examen du Code de la route approche, déterminez vos points forts et vos points faibles. Pendant les révisions, mettez de côté les thèmes que vous maîtrisez, et focalisez-vous sur les thèmes que vous pourrez apprendre par cœur. Les thèmes traitant les aspects plus pratiques comme les dépassements et les priorités ne doivent pas vous poser de soucis, par contre, les sujets comme l’entretien du véhicule et les limitations de vitesse méritent plus d’attention de votre part, et vous pourrez les apprendre par cœur.

  • Ouvrir le livre de code tous les jours : Le manuel du Code de la route n’est pas un attrape-poussière, il faut assimiler les différentes règles de la sécurité routière en faisant un apprentissage régulier et intensif. Afin de retenir toutes les notions, ouvrez-le régulièrement en lisant par exemple un chapitre par jour. Vous pourrez annoter, souligner ou faire des fiches. Chacun a sa propre méthode pour apprendre, mais vous ne pourrez pas vous en sortir sans ce fameux livre. Toutefois, cela ne veut pas dire que vous allez apprendre le manuel par cœur.

  • Internet, un allié de taille : Avec l’arrivée de l’Internet, on trouve désormais des plateformes qui sont créées pour aider les candidats à l’examen du Code de la route en vue de l’obtention du permis de conduire. Elles proposent tous les jours des centaines de questions pour vous aider à vous entraîner. Vous trouverez également sur ces sites des vidéos, des conseils et des méthodes pour éviter les pièges lors de l’examen. Il y a même des simulations de l’épreuve en question.

  • Une bonne préparation physique : Si vous voulez être un as du volant, le jour de l’examen du code de la route, assurez-vous d’être bien en forme. Pour cela, ayez une bonne qualité de sommeil afin d’être toujours attentif. Si vous stressez, vous n’arriverez pas à bien dormir. Donc, la veille de l’examen, la révision à la dernière minute ne vous aidera point. Dormez plutôt, et détendez-vous. Au réveil, vous serez prêt et paré pour réussir avec brio votre examen du Code de la route. De nombreuses études ont déjà confirmé l’efficacité d’un cerveau bien reposé.

  • Une bonne préparation mentale : Pour passer avec brio l’épreuve du Code de la route, le secret est d’avoir confiance en soi et de se dire qu’on va réussir. La principale raison de l’échec pour beaucoup de candidats est la panique et le stress. La seule solution pour remédier à cela est la confiance en soi. Si vous pensez que vous connaissez bien le sujet, vous n’allez pas céder à l’incertitude. Si vous êtes un candidat d’école, votre moniteur vous a présenté à l’examen, car il juge que vous êtes prêt. Faites-lui confiance, il a plus d’expériences que vous.

  • La ponctualité : Le jour de l’examen, essayez d’arriver 15 minutes avant l’heure de votre session. Pour éviter de stresser et pour ne pas arriver en retard dans la salle, vérifiez l’adresse du centre d’examen la veille. Avant d’entrer dans la salle, vous devrez laisser vos effets personnels dans un casier et les récupérer à la fin de l’épreuve. Après, vous devrez présenter une pièce d’identité valide et les documents nécessaires à l’examen, dont la convocation imprimée reçue préalablement par mail.

  • Bien vous concentrer sur l’instant : Lors de l’examen, n’anticipez pas vos éventuelles fautes, ne pensez pas à la question précédente ni à la suivante, et ne calculez pas vos points, cela va vous déconcentrer. Vous devrez vous focaliser sur la question en cours pour ne pas manquer un détail qui pourrait vous coûter cher. Apprenez à gérer votre temps, la petite astuce est de sélectionner la réponse quelques secondes avant la fin du temps accordé ainsi, vous pourrez dédier le temps restant à vérifier que vous avez bien raison. N’y allez pas trop vite pour éviter les erreurs d’inattention.

Pass Rousseau Prepacode

Les commentaires sont fermés.