Au volant le téléphone peut tuer

Un accident sur dix environ est lié à l'utilisation d'un téléphone portable au volant

Savez-vous qu’un accident sur 10 est provoqué par l’utilisation du téléphone portable au volant ? Depuis quelques années, c’est l’une des importantes causes d’accidents sur la route avec l’alcool et la vitesse. Cela concerne surtout les jeunes conducteurs qui ne se séparent jamais de leur smartphone. Ils n’ont encore assez d’expériences sur la route, ils ont aussi très peu de capacité attentionnelle pour anticiper et pour gérer les cas de conduite difficiles. Pourtant, quelques secondes d’inattention suffisent pour avoir des conséquences irréversibles. Pass rousseau de Code Rousseau aborde ces thèmes dans les cours de code en ligne

Les dangers du téléphone au volant

Près de la moitié des automobilistes décrochent leur téléphone dans les 2 secondes, ils priorisent cette tâche. Or, téléphoner au volant d’une voiture ou au guidon d’une moto est dangereux pour soi et pour les autres usagers de la route. C’est une pratique accidentogène. Le conducteur qui décroche son téléphone détourne son attention de la route. Il a au bout de ses doigts la vie des passagers dans la voiture, d’un piéton, d’un cycliste ou d’un autre automobiliste. Même si cela ne dure que quelques secondes, le risque est bien là, il est réel. Le téléphone ne permet pas aux automobilistes d’être totalement focalisés sur la route. Il faut savoir que cet appareil est une distraction qui diminue la vigilance et la concentration. Or, ce sont des facteurs qui permettent d’anticiper et d’agir rapidement en cas de danger. De plus, le temps de réaction est plus long, et la distance de freinage baisse. Mais encore, utiliser un portable tout en conduisant augmente le rythme cardiaque dû à la difficulté de réaliser 2 choses en même temps et entraîne une mauvaise perception des risques et des situations (passage piéton, véhicule à l’arrêt…) Un conducteur en pleine conversation téléphonique regarde moins ses rétroviseurs, l’angle mort, les champs latéraux, les côtés, les signalisations… Ainsi, il ne faut jamais répondre quand vous recevez un appel en roulant. Si c’est urgent, laissez votre passager répondre sinon, garez-vous pour rappeler tranquillement votre correspondant.

Quand les chiffres parlent

Poster sur les réseaux sociaux, écouter la messagerie vocale, lire ou écrire un message, composer un numéro, écouter de la musique, regarder les emails, prendre des selfies, jouer, consulter un site Internet, ouvrir une application… sont maintenant des gestes anodins dans nos quotidiens. Mais au volant, cela peut s’avérer dramatique parce que cela mobilise l’attention et l’audition, et par la suite, provoquer un accident routier mortel. En effet, ces comportements obligent le conducteur à quitter ses yeux de la route au moins 5 secondes, c’est l’équivalent d’une distance de 70 mètres en ville à 50 km/h. D’ailleurs, en quelques secondes seulement, un accident routier peut très vite arriver. Téléphoner en conduisant multiplie par 3 les risques d’accidents routiers. Lire un message au volant est encore pire, car cela multiplie par 23 le risque d’accident routier. Un conducteur qui téléphone en roulant enregistre entre 30 et 50 % d’informations en moins sur la route. En guise d’information, téléphoner tout en conduisant une voiture est un vrai fléau sur les routes puisque ce sont près de 500 000 infractions qui sont constatées chaque année. Même si l’utilisation des oreillettes et des écouteurs au volant a été interdite depuis l’année 2015, force est de constater que le téléphone portable est encore très utilisé par les automobilistes. Tout cela fait que de téléphoner au volant est une pratique interdite, mais aussi le fait d’avoir l’appareil dans la main, même si vous n’êtes pas en communication. Prepacode aborde tous ces sujets dans le détails.

La campagne « Au volant, le téléphone peut tuer »

La Sécurité Routière a lancé l’année 2017 une campagne de sensibilisation afin de s’attaquer au fléau de l’utilisation du téléphone portable au volant. Le slogan est : « Au volant, le téléphone peut tuer. » Trois affiches sur le danger du téléphone au volant ont été réalisées. On voit sur chacune d’elle une main appuyant sur un téléphone au lieu de conduire. Sur la première affiche, la main écrase sur l’écran un cycliste. Sur la deuxième affiche, c’est un piéton qui est fauché sur un passage clouté, et sur la troisième affiche, c’est une voiture familiale. Le but est de conscientiser chaque automobiliste sur l’usage du téléphone portable au volant puisque quelques secondes suffisent pour faire basculer une vie. Devant la multiplication de l’usage du téléphone au volant, la Sécurité Routière revient en force avec une nouvelle campagne lancée l’année 2019 afin d’éveiller la conscience de tout le monde sur ce fléau. Cette campagne de sensibilisation a comme slogan : « Sur la route, le téléphone peut tuer. » Elle a utilisé des photos de corps inanimés et des phrases choc du genre : « Vous direz à ses enfants que vous deviez vraiment répondre à ce sms. », « Vous diriez à sa femme que vous deviez à tout prix répondre à cet appel. », « Vous diriez à sa famille que vous deviez absolument lire ce mail. »

Les sanctions et les amandes avec le téléphone au volant

Téléphoner en roulant dans la circulation est interdit par l’article R412-6-1 du Code de la route depuis l’année 2003. C’est une infraction routière soumise à une verbalisation. Que vous teniez un portable en main dans une voiture ou à 2 roues, que vous fassiez un appel à l’oreille ou que vous envoyiez un message, c’est une infraction sanctionnée d’un PV. À part le fait que vous mettez en danger votre vie et celle des autres usagers de la route, vous risquez aussi une amende forfaitaire de 135 euros, une amende minorée de 90 euros (payée dans les 3 jours) ou une amende majorée de 375 euros ainsi qu’un retrait de 3 points sur votre permis de conduire. S’il y a des poursuites pénales, l’amende peut atteindre 750 euros maximums. À noter que c’est une contravention de classe 4. Vous ne pouvez pas utiliser votre téléphone portable même si vous êtes à un feu rouge. Également, c’est interdit par la loi même à l’arrêt avec le moteur éteint depuis le 23 janvier 2018. Si vous téléphonez également dans votre voiture sur la voie de droite avec les feux de détresse allumés, vous êtes passible de ces sanctions. Pour utiliser votre smartphone de manière légale au volant, il faut que votre voiture soit rangée sur une place de parking ou sur un arrêt d’urgence en cas de panne et que le moteur soit coupé. Mettre le téléphone sous le casque est aussi passible des mêmes sanctions. Téléphoner, lire un message ou écouter de la musique avec un kit mains libres à vélo est également interdit avec les mêmes sanctions. Si l’infraction de téléphone au volant a entraîné d’autres infractions comme le feu rouge, l’excès de vitesse… vous devrez payer l’amende relative à chacune des infractions, vous serez aussi puni par un retrait de maximum 8 points sur le permis de conduire.

Une nouvelle sanction

Pour les personnes qui téléphonent au volant, les sanctions ont été renforcées. En effet, il a aussi une suspension de permis administratif décidée par le préfet, c’est une nouvelle sanction lancée cette année 2019. Cette disposition a été prise par le Premier ministre Édouard Philippe avec la limitation de vitesse à 80km/h sur le réseau secondaire. Le retrait de permis de conduire est possible si vous avez votre téléphone à la main tout en ayant commis une infraction du Code de la route. Ainsi, votre permis de conduire sera retenu par les forces de l’ordre pendant 72 heures maximum. C’est le cas par exemple si vous brûlez un stop ou un feu rouge pendant que vous étiez au téléphone. À préciser que l’utilisation du téléphone au volant ou d’une oreillette peut également être relevée par vidéo-verbalisation, sans l’interpellation du conducteur en bord de route par les forces de l’ordre.

Téléphoner au volant avec un période probatoire

Si vous êtes un jeune conducteur en période probatoire, le téléphone au volant entraîne une sanction supplémentaire. En plus de l’amende et de la perte de points sur le permis, vous devrez aussi faire un stage de récupération de points imposé au permis probatoire quand l’infraction routière est sanctionnée par la perte de 3 points ou plus. Pour cela, vous aurez une lettre 48N recommandée avec AR délivrée par le ministère de l’Intérieur. Vous êtes dans l’obligation de réceptionner cette lettre pour récupérer 4 points sur le permis de conduire et pour aspirer à un remboursement de l’amende forfaitaire. À noter que la majoration sera à votre charge. Vous suivrez après un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans un délai de 4 mois après la réception de cette lettre.

Récupérer les points après l’usage du téléphone au volant

Après la perte des 3 points sur le permis conduire suite à l’usage du téléphone au volant, deux solutions existent pour regagner les points : la reconstitution automatique des points et le stage de récupération de points. Pour la première solution, vu que le téléphone au volant est une infraction passible d’une contravention de classe 4, la reconstitution des points perdus est de 3 ans si aucune infraction routière n’a été commise pendant cette période. Pour la deuxième solution, elle permet de récupérer les points perdus rapidement en faisant un stage permis à point de 2 jours. Il est possible de regagner 4 points sur le permis de conduire.

Les oreilles, les casques et les kits mains libres

Depuis le 1er juillet 2015, l’usage d’un kit oreillette ou de tous types d’écouteurs dans ou sur les oreilles est sanctionné par la loi de la même manière que le téléphone à la main quand le véhicule circule. Cela concerne tous les usagers de la route et tous types de véhicules (vélos, 2 roues motorisées et voitures). En effet, quand vous téléphonez avec ces petits gadgets au volant de votre voiture, votre attention diminue. Toutefois, le kit mains libres Bluetooth ne demandant aucun dispositif dans l’oreille est autorisé puisque la conversation téléphone est retransmise dans les enceintes de la voiture. Tel est aussi le cas pour les téléphones avec Bluetooth intégré aux véhicules et les haut-parleurs. Ces cas sont autorisés par le Code de la route puisqu’ils permettent à l’automobiliste de passer ou de recevoir des appels tout en ayant les yeux sur la route et les 2 mains sur le volant de la voiture. Pour les 2 roues, le conducteur peut téléphoner avec un dispositif Bluetooth intégré au casque. Mais l’interdiction ne concerne pas aussi les appareils pour les malentendants, pour la formation à la conduite sur un 2 roues motorisées ou pour les véhicules d’urgence.

Les cas particuliers

Pour l’utilisation du téléphone portable comme GPS, c’est autorisé, mais il faut que l’appareil soit seulement utilisé comme une aide à la conduite ou à la navigation et que vous disposez d’un support pour le placer sans avoir à le tenir par la main. Toutefois, l’idéal est de planifier le trajet avant de rouler. En ce qui concerne l’écran installé dans votre champ de vision alors que votre voiture est en circulation, que ce soit un ordinateur ou une télévision, c’est également interdit par l’article R. 412-6-2 du Code de la route. C’est une infraction sanctionnée par une amende forfaitaire de 1 500 euros avec un retrait de 3 points sur le permis de conduire. C’est 3 000 euros en cas de récidive. Cependant, ce n’est pas le cas si l’écran est une aide à la conduite ou à la navigation.

Pour information, la Sécurité Routière a déjà lancé une application gratuite nommée « Mode Conduite », elle est téléchargeable sur Android. Sa fonction première est de répondre aux appels par un message d’indisponibilité et d’appel à la prudence. Sur iOS, vous activerez seulement la fonction « Mode Voiture ». Elle va désactiver temporairement les notifications afin que vous ne soyez pas perturbé pendant la conduite automobile. Pour ne pas tenter de répondre, certains téléphones possèdent un « Mode silencieux ». Il existe également beaucoup d’applications qui détectent automatiquement lorsque vous rentrez dans votre véhicule, elles basculent tout de suite en « Mode silencieux » voire même en « Mode Avion ».

Les commentaires sont fermés.