motard en ville

La moto c’est la clé pour circuler plus librement en ville

Circuler à moto en ville particulièrement à Paris, Marseille, Lyon … est une expérience qui demande un long apprentissage et une grande vigilance que vous pouvez développer avec le Code moto en ligne par exemple. Les motocyclistes ont proportionnellement un nombre plus élevé d’accidents que les autres usagers de la route. Si la tâche complexe qu’est la maîtrise d’une moto, et l’absence de carrosserie expliquent en partie cette forte implication dans les accidents en ville. Il est important pour chacun de prendre conscience des risques occasionnés par une conduite inadaptée aux besoins et aux circonstances rencontrées. Les usages et attitudes des motocyclistes mettent en évidence des différences de comportement. Ces différences viennent du fait que chaque motocycliste a sa propre perception du risque dont l’évaluation reste subjectives. Les motos présentent de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients.

Moins de problème de trafic 

L’usage d’un deux-roues motorisées garanti un gain de temps considérable, surtout pendant les heures de pointe. En effet, une moto peut parcourir un même trajet deux fois plus vite qu’une voiture en cas de trafic dense, soit une situation de plus en plus courante dans les villes. Elles sont plus efficaces dans la circulation, aux heures de pointe, il est plus facile de se faufiler dans la circulation qu’en voiture. Vous pouvez également vous glisser entre les voies des voitures à l’arrêt, car votre maniabilité vous le permet.

Les motos sont suffisamment manœuvrables pour s’immiscer dans la circulation en ville. Lorsque vous êtes derrière des véhicules lents comme des bus ou des camions, il suffit de les dépasser. Lorsque vous conduisez une moto dépasser est facile car vous accélérerez plus vite que les véhicules qui vous précèdent, ce qui vous permet d’éviter plus facilement les ralentissements ou bouchons. Ces notions sont abordées avec le Code moto

Pas de problème de stationnement 

La moto permet d’éviter les soucis de stationnement. Moins volumineux que les voitures, les scooters et les motos présentent l’avantage de se faufiler aisément en milieu urbain. Mais pour stationner sans mauvaise surprise, quelques règles sont à connaître. Les motos occupent moins d’espace dans les aires de stationnement que les voitures. Les frais de stationnement sont également plus faibles dans de nombreux pays. L’arrêt et le stationnement sont formellement interdits sur les trottoirs.

Nos conseils de conduite pour vos déplacements

  • Respectez le code de la route : la route n’est pas une piste de course !
  • Anticipez les mouvements des autres véhicules, conduisez avec prévoyance.
  • Laissez votre regard parcourir tout votre champ de vision, du point le plus proche au point le plus éloigné. Faites également attention à ce qui se passe dans le rétroviseur et de votre côté. La prudence et l’anticipation du danger sont fondamentales lors de la conduite d’un scooter ou d’une moto.
  • Montrez vos manœuvres tôt avec le clignotant.
  • Maîtrisez votre vitesse, notamment au démarrage, par mauvais temps et dans les virages.
  • Vous pouvez utiliser les voies cyclables tant qu’elles sont marquées d’une ligne brisée et que vous ne gênez pas les cyclistes.
  • Vous ne pouvez doubler que par la gauche.
  • révisez le code de la route ETM 2022 avec prepacode moto ou Rousseau moto

Consommez moins de carburant

Les motos consomment moins de carburant que les voitures. L’utilisation de motos diminue la pollution de l’air dans l’environnement. Les motos sont plus économes en carburant que les voitures, ce qui contribue à réduire le coût global de la conduite d’une moto.

Inconvénients des motos 

Problème de sécurité 

En circulation, le motard et le passager sont directement soumis à l’influence des différents éléments (le vent, le froid, la chaleur, les intempéries, les projections, etc.), mais également au risque de blessures en cas de chute ou de choc.

L’un des plus gros problèmes des motos est quelles n’offrent pas une réelle sécurité. La sécurité passive est extrêmement faible, pas de carrosserie de protection contrairement aux voitures. Oui, il y a des équipements de sécurité que vous pouvez porter, mais ce n’est pas une vraie sécurité.  Le risque de blessure est élevé en cas de chute ou de collision et le risque d’accident par glissade, dérapage … n’est pas négligeable.

Conseils pour les motards

La moto est fascinante, mais nécessite de grandes compétences de conduite et un équipement moto complet.

  • Fondamentalement, ne présumez jamais que vous serez vu par le conducteur. Réduisez votre vitesse avant de traverser, soyez prêt à freiner, établissez un contact visuel.
  • Tout changement de direction doit être anticipé. Il faut d’abord contrôler que personne n’est entrain de nous dépasser en vérifiant les rétroviseurs et angles morts. Il faut ensuite avertir de ses intentions en mettant le clignotant du côté où l’on souhaite tourner. Et pour finir il faut se placer en accord avec la direction dans laquelle on souhaite aller. Les intersections sont des zones dangereuses. Aussi quel que soit le régime de priorité, en les abordant, les conducteurs doivent redoubler de vigilance. De plus ces derniers doivent parfaitement connaître les panneaux et la réglementation routière qui régit chacune d’entre elles pour agir en sécurité
  • Dans la circulation à plusieurs voies, évitez la zone latérale derrière les autres véhicules. Vous êtes là dans l’angle mort .
  • Attention aux voitures garées en bordure de route. Des signaux clignotants à gauche peuvent annoncer une entrée dans la voie, mais aussi une manœuvre de virage.

Ce qu’il faut éviter avec une moto

  • Ne risquez pas de manœuvres brusques, qui pourraient surprendre les autres usagers de la route et vous mettre en danger.
  • Ne roulez pas trop près du véhicule qui vous précède.
  • Ne roulez pas trop près du trottoir ou du bord de la route, mais roulez au milieu de la voie, sauf si vous êtes en convoi avec d’autres motards. Dans cette situation, vous roulez de travers et à une distance de 2 secondes afin de pouvoir éviter le véhicule qui vous précède s’il freine brusquement.
  • Ne roulez pas sur des zones de circulation réservées à d’autres, comme les trottoirs, les pistes cyclables et la voie de bus.

En savoir plus

Les commentaires sont fermés.

Panier
Retour en haut